2017 bandeau cap leucate

Impact de la relocalisation du lot 17

Le projet d'avenant aux concessions de plage naturelles approuvé le 27 mars 2021 au Conseil Municipal prévoit l'extension de la superficie et la relocalisation du lot 17. La suite de cet article analyse les conséquences probables de cette décision sur les submersions marines de la zone urbanisée de Leucate Plage.

Le re-déplacement d’un des lots existant (lot 17) nous interpelle car il est indiqué, page 11 de la demande d’avenant, qu’il sera implanté sur la dune (le cordon dunaire). Ce cordon dunaire sera au mieux dégradé et fragilisé, au pire décaissé sur environ la moitié de sa largeur, y compris la « zone tampon » dont la fonction n’est pas précisée, mais qui sera impactée et dégradée 2 fois par an puisque contiguë au lot 17 démonté et remonté chaque année (voir photomontage plan, schéma d’implantation réalisé par Geaude et la photo ci-jointe du piquetage effectué pour matérialiser l’arrière de l’emprise de ce lot).

Par effet dynamique des vagues lors d’un forte tempête avec vent d’est, il y aura risque d’ouverture d’une troisième brèche dans ce cordon dunaire (les brèches existantes sont au niveau des deux autres lots existants au nord et au sud de la plage du Mouret), avec pour effet, lors d’une tempête avec submersion marine, un remplissage plus rapide du lido du Mouret.

Or, le lido du Mouret est, dans sa partie comprise entre ledit cordon dunaire et la RD627 qui longe l’étang, le seul champ d’expansion d’une crue (expression tirée du Plan de Prévention du Risque Littoral) inondant la zone urbanisée de Leucate-plage lors d’une submersion marine, certainement complétée par un apport pluvial conséquent descendant simultanément de la falaise. 

La preuve est que la commune a réalisé à l’angle du parking du Galion une station de pompage des eaux pluviales pour accélérer leur évacuation par un chenal en direction du lido du Mouret. y compris « accessoirement » la submersion marine absorbée par le réseau pluvial lorsque la « murette » d’arrière plage, en bordure devant la zone urbanisée de Leucate-Plage est franchie (cf la dernière fois le 1er mars 2018).

Le problème est que ce pompage est inutile, tout en continuant à pomper, lorsque la submersion du lido du Mouret atteint un niveau tel que le chenal d'évacuation ne peut plus couler vers le Mouret et déborde vers la voirie de Leucate-plage (constaté par video le 1er mars 2018).

Au final, toute brèche nouvelle dans le cordon dunaire provoquera un remplissage plus rapide du lido du Mouret, aggravant ainsi la submersibilité de l’agglomération de Leucate-plage, ce risque nous semble être, à la lecture du PPRL (préservation des champs d’expansion des crues), à exclure impérativement.

En outre, il ressort de l’importation, sur photoplan Geoportail, de l’emprise des zones humides protégées par la convention européenne Ramsar, que le cordon dunaire y est  inclus dans sa quasi-totalité, et que la comparaison avec le schéma d’implantation Geaude montre que le lot 17 impactera la zone humide protégée d’environ 4m.

Il est à noter, en page 5/34 de l’annexe 2 « Etude d’incidence Natura 2000 », à côté du schéma Geaude, que « le cordon dunaire n’est pas impacté », alors qu’en page 11 de la demande d’avenant, article 1.3.1, 3ème alinea, « Le lot 17, ….  . Son maintien implique (?) un repositionnement plus en haut de la plage (donc sur le cordon dunaire ?)  en partie sur la première partie de la dune ». Donc effectivement, une partie du lot 17 est sur une partie de la dune, donc du cordon dunaire. Mais alors, qu’est-ce qui permet de conclure que le cordon dunaire n’est pas impacté ?

Enfin, depuis deux saisons le restaurant du lot 17 a été ravitaillé sans difficulté par des véhicules circulant sur ce platelage (probablement pas par une noria continue toute la journée), lequel est parfaitement adapté pour le retour des clients à leurs véhicules, y compris la nuit. L’argument affirmé en page 11 (toujours 3ème alinéa du 1,3,1) « … la longueur du platelage posé sur la plage était trop important et créait une voie d’accès véhicule au lot préjudiciable à une bonne utilisation de la plage. » … ne précise pas de quelle bonne utilisation de la plage il s’agit, ce qui rend cette affirmation non fondée et inopposable à l’aggravation de la submersibilité de Leucate-plage.

Imprimer

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé
Pour régler votre cotisation de 15€ en ligne, utiliser le bouton ci-dessous :

Vous pouvez aussi régler 15€ par chèque ou en liquide, envoyé par la poste ou placé directement dans la boite aux lettres :

APPFL
chez Gérard Falcou
2 Impasse des Fréres
11370 Leucate

 

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitiez, faire un don à l'association d'un montant libre, en utilisant le bouton ci-dessous :

Cotisations 2021 à la date du 01/8/2021 : 111

Notre budget  est basé sur une hypothèse de 160 adhésions

2021 : 1

2020 : 10

2021 : 54

2020 :105

Cotiser